Comment fonctionne WPKG:French

From WPKG | Open Source Software Deployment and Distribution
Jump to: navigation, search

Principes de fonctionnement[edit]

WPKG est un système d'installation d'applications piloté par des scripts. Le programme principal est contenu dans le fichier wpkg.js qui est exécuté sur chaque client dans un contexte utilisateur. Il peut effectuer un certain nombre de contrôles (contrôle de version de fichier, des entrées de désinstallation, d'existence de fichier ou la valeur de retour d'une commande arbitraire) et un déclenchement arbitraire des commandes d'installation en fonction du résultat du contrôle.

Il vous permet de construire des arborescences de dépendances des applications et que chaque client conserve sa propre base de données de paquets afin d'être capables de voir rapidement les définitions de paquets qui ont changé et les suppressions de paquets. Évaluer cette information vous permettra de rester informé sur le processus d'installation de vos clients.

Configuration[edit]

La configuration de WPKG s'effectue dans quatre fichiers séparés ou est lue dans ses sous-répertoires Les fichiers définissent les options de configuration selon une syntaxe XML structurée et peuvent être modifiés avec un simple éditeur de texte. Vous pouvez même choisir d'en générer certains automatiquement.

Les fichiers de configuration sont :

  • hosts.xml – définit les hôtes et leurs profils associés que ces hôtes utiliseront
  • profiles.xml – définit les paquets de logiciels ou les scripts, qui seront installés/exécutés sur les hôtes
  • packages.xml – définit comment installer et désinstaller les paquets de logiciels. En d'autres termes, c'est une liste de toutes les applications et scripts qui peuvent être déployés ou exécutés sur les postes de travail.
  • config.xml – contient les options globales de configuration de WPKG

La configuration principale et le moteur Jscript (wpkg.js) doivent être installés dans le même répertoire. Afin de conserver les définitions pour les hôtes, profils et paquets dans des parcs importants, ils peuvent être distribués à travers de multiples fichiers *.xml dans des sous-répertoire appelés "hosts", "profiles" et "packages".

Logiciel côté serveur (Samba ou serveur de fichiers Windows)[edit]

La seule chose dont vous avez vraiment besoin côté serveur quand vous utilisez WPKG est un service de partage de fichiers. En fait, un partage réseau, accessible par tous les postes de travail et contenant wpkg.js et les fichiers de configuration, est nécessaire. Toutefois, vous voudrez peut-être avoir quelques partages réseaux pour les sources d'installations de logiciels (copies des médias d'installation de vos logiciels) et quelques répertoires accessibles par le réseau pour stocker les copies des bases de données des paquets locales des clients et les fichiers de log WPKG afin de faciliter l'évaluation de la progression des installations et de collecter les erreurs. Actuellement, depuis que Windows supporte nativement WebDAV depuis Windows XP, vous n'êtes plus limité à l'utilisation de SMB, mais pouvez utiliser des serveurs WebDAV.

Note : Soyez sûr que votre serveur ne fournit pas des services basés sur SMB (contrôleur de domaine, partage d'imprimantes, de répertoires autres que celui utilisé par WPKG) à des ordinateurs clients, car vous risquez de subir l'infâme erreur aléatoire : Connexions multiples à un serveur ou à une ressource partagée avec le même utilisateur. S'il fournit déjà de tels services, vous pouvez utiliser un nom DNS ou une adresse IP qui référenceront le serveur dans le client WPKG.

Logiciel côte client (postes de travail Windows)[edit]

WPKG côté client est juste un fichier Jscript exécuté – il ne nécessite aucun autre logiciel pour fonctionner, même si certains installeurs logiciels pourraient nécessiter des composants supplémentaires (comme Windows Installer 3.0). Il existe de nombreuses manières pour exécuter WPKG – jetez un coup d'œil sur Installation instructions - advanced pour avoir une idée de ce qui pourrait être fait. Toutefois, le WPKG Client, un service côté client, devrait être la solution appropriée pour la plupart des besoins. L'idée générale derrière toutes les solutions est que la commande suivante est à un moment opportun (généralement au démarrage) :

cscript \\server\wpkg\wpkg.js /synchronize /quiet

Quand WPKG est appelé sur un poste de travail Windows avec ces options, il exécute ce qui suit :

  • recherche de son nom dans le fichier \\server\wpkg\hosts.xml et d'un profil associé à ce nom
  • recherche des logiciels/scripts contenus dans le profil dans le fichier \\server\wpkg\profiles.xml,
  • recherche des descriptions détaillées des paquets dans le fichier \\server\wpkg\packages.xml – nom, description, commandes d'installations, commandes de suppression, code de retour, etc

/synchronize signifie que WPKG essayera de synchroniser les paquets – c'est-à-dire installer des logiciels qui ne sont pas déjà installés, exécuter des scripts, et si c'est un succès, écrire le "statut" dans C:\Windows\System32\wpkg.xml (ainsi l'installation du logiciel ne sera pas exécutée de nouveau s'il est déjà installé).

Bien sûr, WPKG a bien d'autres options. Regardez WPKG flags pour plus de détails.

Vous préfèrerez sans doute l'exécuter manuellement en tant qu'administrateur local ou administrateur du domaine tant que vous serez en période de teste de WPKG (ouvrez simplement une ligne de commande avec Démarrer → Exécuter → cmd).

Quand vous aurez terminé la période de test et de configurer l'ensemble de la manière qui vous convient, vous voudrez le lancer automatiquement sur chacun de vos dizaines ou centaines de postes de travail.

Quand WPKG est installé, il s'exécute et installe les logiciels automatiquement en arrière-plan, chaque fois que le poste de travail démarre, même si personne ne se connecte sur le PC.

Fonctions manquantes[edit]

WPKG ne peut pas tout faire (encore). Ainsi, il ne peut pas effectuer les choses suivantes :

Installation d'un système d'exploitation[edit]

WPKG entre en jeu après que le système d'exploitation soit installé et s'exécute. Pour toute chose avant ça, utilisez des approches telles que RIS/WDS ou Unattended pour des installations automatisés de systèmes d'exploitation par le réseau.

Fonctionnalité d' "envoi de logiciel"[edit]

WPKG est une approche centrée sur le client pour l'installation de logiciels, donc il ne supporte pas l'envoi de logiciel. Toutefois, vous êtes libre d'utiliser les Remote Procedure Calls des clients pour déclencher le démarrage du service WPKG ou même de démarrer directement la commande WPKG

Réempaquetage de logiciels[edit]

WPKG est pour les installations scriptées et sans surveillance. De par notre expérience, les logiciels réempaquetés fonctionneront bien la plupart du temps, peuvent causer d'obscurs problèmes dans de rares cas et laisseront l'administrateur seul face au problème avec aucun support des compagnies éditrices de logiciels Cet article sur unattended.com évoque plus en détails ce problème.

Contrôle d'intégrité ou de signature des installations de paquets[edit]

C'est une fonctionnalité de sécurité qui apporterait sûrement un gain appréciable, mais personne n'a encore trouvé comment la mettre en place.

Déploiements Multicast[edit]

Les transferts multicast seraient sans doute appréciables dans des environnements à faible bande passante avec des médias partages et un grand nombre de clients – typiquement de larges réseaux sans-fil ou des réseaux connectés avec un lien faible (un lien à 10 Mbps). WPKG utilise les services de partages de fichiers et installe les paquets logiciels de manière synchrone, utiliser du multicast signifierait une approche différente des transferts de fichiers et des installations asynchrones . Toutefois, une grande partie pourrait être effectuée avec un répertoire de cache local, un démon de transfert multicast comme uftp et des scripts intelligents pour WPKG.